Historique et valeurs du musée polaire

//Historique et valeurs du musée polaire
Historique et valeurs du musée polaire 2020-01-21T18:57:06+00:00

Le musée des mondes polaires de Prémanon

Un centre de référence dédié aux régions Arctique et Antarctique

L’Espace des Mondes Polaires n’aurait pas existé sans Paul-Émile Victor. D’origine jurassienne, le célèbre explorateur français avait su anticiper les mutations brutales qui s’apprêtaient à frapper les pôles Nord et Sud dès les années 70.

Face aux questions, aux enjeux et aux défis d’aujourd’hui, le musée de l’Espace des Mondes Polaires donne la parole aux explorateurs, aux scientifiques et aux artistes contemporains pour apporter leur part de connaissance, de rêve et d’imaginaire sur ces régions. Autant d’éclairages pour mieux comprendre les enjeux humains, environnementaux et économiques liés à l’équilibre de la planète, en nous interpellant par exemple sur l’avenir de l’ours polaire dans son milieu naturel ou celui des peuples Inuits.

Trente ans d’histoire polaire

En 1988, Pierre Marc inaugurait le premier « Centre européen de l’exploration polaire Paul-Émile Victor »au cœur du village de Prémanon. En 1998, celui-ci devient le « Centre polaire Paul-Émile Victor ». Le centre polaire est alors géré par une association présidée par Jean-Christophe Victor, le fils de l’explorateur polaire, puis à partir de 2005 par Daphné Victor, sa sœur. En 2002, Jean-Christophe Victor et Stéphane Niveau imaginent un nouveau musée polaire, plus grand et plus moderne. La communauté de Communes de la Station des Rousses rejoint alors le projet, l’Espace des Mondes Polaires est validé. Deux ans de chantier seront nécessaires pour achever les 5 140m² du bâtiment, situé au cœur du village de Prémanon.

L’Espace des Mondes Polaires ouvre au public le 17 février 2017, sous forme d’un concept original réunissant l’ancien Centre polaire et la patinoire du haut-Jura au sein d’un même espace. L’inauguration a lieu les 1er et 2 juillet 2017.

Musée © Espace des Mondes Polaires / Laurent Vera
En Arctique © Nath Michel / Communauté de communes Station des Rousses